Bureaux : les entreprises parisiennes en quête de nouveaux territoires

Devenus trop chers, les loyers des bureaux parisiens et de la petite couronne obligent les entreprises à repenser leur recherche. Le baromètre semestriel publié par BureauxLocaux dresse les nouveaux contours du marché.

« Avec des loyers qui atteignent 1.000 € par ​mètre carré​ et par an dans les quartiers d’affaires, les entreprises se reportent sur le nord-ouest de Paris », constate BureauxLocaux, site d’annonces immobilières pour les entreprises, dans son nouveau baromètre semestriel portant sur la demande de bureaux à louer à Paris et sa petite couronne. L’observatoire analyse 1,6 million de recherches immobilières de dirigeants de sociétés sur le site de l’entreprise au 2​e semestre 2018, prenant ainsi le pouls de la demande en immobilier tertiaire sur le marché des bureaux en 2019.

Le Xe arrondissement, première alternative

BureauxLocaux expose aujourd’hui une nouvelle cartographie du marché et une synthèse détaillée du baromètre. Parmi ses enseignements, celui-ci précise ainsi qu’à Paris, les arrondissements les plus recherchés au 2​e semestre 2018 sont le VIII​e (12,3 % des recherches), le IX​e​ (10,1 %), le II​e​ (9,2 %), le X​e​ (7,2 %) et le XVII​e​ (7,2 %). Quatrième du classement, le X​e arrondissement confirme son statut de premier marché de report : « même si les loyers y ont augmenté de 11 % en un an, le loyer moyen affiché reste de 396€ par mètre carré et par an HT-HC dans le X​e​, soit -25 % moins cher que dans le VIII​e​. » Le XVII​e arrondissement revient également dans le top 5 parisien « après avoir été quelque peu délaissé par les entreprises ». Face au manque d’offres dans l’hypercentre de Paris, précise le baromètre, les entreprises pressées de déménager seraient contraintes de chercher ailleurs. Ainsi, « la part des recherches immobilières dans les I​er​, II​e​, III​e​ et IV​e​ arrondissements a diminué en 2018 ».

locaux-bureaux-entreprises

La nouvelle donne du coworking

Concernant les loyers parisiens, ceux-ci auraient augmenté de 6,6 % en un an, affichant 457€ par mètre carré et par an HT-HC en moyenne. La barre symbolique des 1.000 € par mètre carré et par an HT-HC aurait été franchie pour certains biens exceptionnels proposés dans le VIII​e​ arrondissement. En petite couronne, les villes les plus recherchées sont : Boulogne (12,6 % des recherches), Neuilly (9,4 %), La Défense (9,3 %), Levallois (8,4 %) et Montreuil (6,0 %). À l’Est, Montreuil (93) intègre le top 5 avec 6 % des recherches de bureaux à louer. Selon BureauxLocaux, « la ville dispose d’attraits remarquables : une offre rare de grandes surfaces de bureaux modernes (2 000 à 5 000 m​2​) pour 191 € par mètre carré et par an, soit 30 % de moins que son voisin le XXe arr. (287 € par mètre carré et par an) ». Au nord-ouest, Clichy (92) et Saint-Ouen (93) sont les grands gagnants du prolongement de la ligne 14 (prévu pour l’été 2020), « ces deux villes attirent déjà les entreprises qui misent sur une future connectivité remarquable ». Enfin, les loyers sont assez stables en banlieue parisienne où le marché reste plutôt fluide, tandis qu’en région parisienne, les espaces de coworking totalisent aujourd’hui plus de 300 000 m​2​, soit près d’1 % du parc de bureaux franciliens. « D’ici 5 ans, conclut le baromètre, ils pourraient représenter jusqu’à 10 % de l’offre disponible ».

Article en lien