Télétravail en confinement : une mise en oeuvre délicate

©bongkarn thanyakij

La grande majorité des salariés français sont inquiets. Selon un sondage de l’agence de recrutement Qapa publié ce lundi, 72 % d’entre eux estiment que cette période délicate va nuire à leur travail par la suite. Outre les difficultés économiques possibles, le télétravail ne convient pas à tous les collaborateurs. Un salarié sur deux avouerait avoir des difficultés pour s’organiser et être efficace en home office. Seulement 29 % de l’effectif des entreprises de plus de dix salariés profitaient régulièrement du télétravail avant la pandémie, d’après les estimations de Malakoff Médéric-Humanis. Si une adaptation progressive à ce mode de travail est nécessaire pour de nombreux collaborateurs, il faut aussi souligner la difficulté de se concentrer face à ses enfants, en confinement eux-aussi.

Et après le covid-19, quel accompagnement ?

La crise sanitaire risque de laisser quelques séquelles psychologiques et l’entreprise aura un rôle à jouer : 43 % des salariés pensent avoir besoin d’un accompagnement  pour faire face à la crise. Une aide qu’ils attendent de leurs employeurs. Mais 89 % d’entre eux ne proposent d’aucun dispositif en ce sens.

 

Article en lien