Ergonomie : chaise de salon, canapé, fauteuil… quelle assise privilégier à la maison ?

©Andrea Piacquadio

L’appel précipité du gouvernement, le 16 mars, à privilégier le télétravail dans les entreprises n’a pas permis aux salariés qui n’en avaient pas l’habitude de préparer leur domicile à recevoir leur poste de travail. Les collaborateurs doivent donc organiser un espace le plus ergonomique possible avec leur propre mobilier.

Si certains disposent déjà chez eux d’un siège et d’un bureau dignes de ce nom, beaucoup d’entre nous devront se contenter d’un mobilier peu adapté à de longues heures de travail sur ordinateur. Quelle assise privilégier alors afin de protéger son corps et de diminuer les risques de souffrir d’une mauvaise posture au bout de quelques semaines ? Une des quatre chaises de la table du salon ? Positionner simplement son ordinateur sur ses genoux et profiter de son fauteuil préféré ? Ou bien s’assoir à même le sol tout en travaillant sur la table basse ? Pour Santiago Pardo, ergonome et responsable de distribution chez le fabricant de mobilier de bureau chez Humanscale, aucune de ces positions n’est idéale.  « Il est recommandé de varier entre les différentes possibilités qui se présentent à nous, explique-t-il. Alternez régulièrement entre les positions assises (chaises, fauteuils, canapé, lit, poufs…) et les positions debout (bar, plan de travail, meuble haut…). Il est important de ne pas se contraindre à une posture. »

Écouter son corps serait d’ailleurs l’une des clés pour bien vivre ce long temps de télétravail. « Lorsque vous ressentez des fourmillements, que vous commencez à vous tortiller ou à taper du pied, c’est un signe du corps qui vous encourage à changer de position et d’assise », conseille l’ergonome.

Article en lien