Favoriser la cohésion d’un groupe à distance grâce à la propinquité

©Anna Shvets

Conséquences bien connues du télétravail, l’isolement et le désengagement des salariés peuvent, selon un article de recherche publié par Steelcase, être limités par la propinquité. Cette tendance naturelle à développer des liens interpersonnels étroits avec les individus ou les objets qui nous sont les plus proches, peut aussi être stimulée lors d’échanges à distance. Quatre principes et actions à mettre en place peuvent aider les équipes à conserver un lien avec leur employeur en cette période de télétravail massif.

Commencer sa journée par une réunion collective et en visioconférence

Inutile de rendre ce rendezvous obligatoire, mais il est recommandé de rappeler aux salariés qu’il est essentiel à la cohésion. Comme autour d’une machine à café, chacun est invité à partager la dernière série qu’il a aimée, une nouvelle recette…
Tout ce qui peut agrémenter le quotidien de ses collègues.

Insister pour que chacun active sa caméra en visioconférence

Voir le visage de ses collègues rappelle la notion d’équipe formée par un groupe d’individus avec les mêmes objectifs.

Se retrouver autour de centres d’intérêts communs

Groupe de lecture, de training maison, club de partage de musiques sur Spotify ou de séries et films sur Netflix… Créer des affinités, même à distance et sur des sujets extérieurs au travail, est plus que jamais essentiel.

Penser au retour dans les bureaux de l’entreprise afin de les mettre en valeur

L’échange et les relations créées doivent perdurer une fois les bureaux réinvestis. Des aménagements adaptés aux diverses activités des collaborateurs (se concentrer, collaborer, se réunir, innover…) permettront d’entretenir l’engagement et la motivation post-confinement.

Article en lien