HP arrête sa gamme d’imprimantes à jet d’encre PageWide

HP

Fin de parcours pour la gamme PageWide de HP. Le fabricant explique cesser la commercialisation de ses imprimantes à jet d’encre professionnelles. Une explication qui fait suite à un communiqué de son concurrent Epson annonçant que HP sortait de ce marché. Le constructeur américain précise de son côté qu’il cessera uniquement la vente de matériel PageWide à partir 1er novembre 2021 et qu’il continuera d’honorer les contrats de services jusqu’au 31 octobre 2022 : « Afin de répondre aux besoins évolutifs du marché de l’impression bureautique tout en créant l’environnement de travail hybride de demain, HP a décidé de concentrer ses efforts et ses futurs investissements sur ses gammes d’imprimantes HP LaserJet A4 et A3 et d’interrompre la vente des produits de sa gamme d’imprimantes bureautiques HP PageWide A3 et A4. »

En 2014, HP lançait ses imprimantes multifonctions jet d’encre, destinées aux entreprises, avec l’ambition d’égaler les performances du laser. L’argument principal de la technologie PageWide reposait alors sur la qualité, la vitesse et l’économie en énergie de la tête d’impression. Le fabricant visait ainsi non seulement les PME mais aussi les grandes organisations à plus haut rendement, en proposant jusqu’à 6 000 pages imprimées par mois. Sans succès. La technologie reste aujourd’hui associée à des usages plus modérés, domestiques et occasionnels que bureautiques. La réponse anticipée d’Epson en témoigne, le marché du jet d’encre en entreprises peine à concurrencer l’efficacité du laser et la rationalisation des impressions. En prenant le contre-pied d’HP, la marque insiste sur son engagement auprès de ses partenaires distributeurs pour développer le jet d’encre sur le marché de l’impression professionnelle, notamment avec sa technologie PrecisionCore Zéro Chaleur. De son côté, pour son catalogue professionnel, HP s’en tiendra donc à sa gamme jet d’encre OfficeJet Pro pour les usages modérés (200 à 2 000 pages par mois) et la gamme laser LaserJet Pro pour les volumes plus importants (jusqu’à 25 000 pages par mois).

Article en lien