HP PageWide ancre la couleur en entreprise

PAROLE DE MARQUE

Imprimer en couleur, à un meilleur prix, de manière éco-responsable, tout en profitant de l’ensemble des fonctionnalités existantes dans le monde des MFP laser ? Avec la technologie HP PageWide, les gammes jet d’encre chez HP pourraient bien marcher sur les platesbandes de la technologie laser. Ambition pour HP ? Remettre de la couleur dans l’entreprise, braver les préjugés et faire bonne impression. Explications avec Philippe Chaventré, Directeur commercial des solutions d’impression professionnelle chez HP France.

IBM : Avec PageWide, HP entend bien marquer le retour du jet d’encre dans les environnements bureautiques, souvent préemptés par le laser. Sur quel principe repose cette technologie ?

P.C. : HP PageWide est une technologie adoptée depuis des années par les industries des Arts Graphiques et des presses numériques pour assurer de gros rendements en impression jet d’encre. Avec le rachat d’Indigo en 2001, HP a fait le pari de transposer cette technologie mature à l’univers de la bureautique, sur toute une gamme de multifonctions jet d’encre dédiés aux PME et aux grandes entreprises (gammes « Pro » et « Enterprise »). Tous nos formats d’imprimantes (A4, A3 et A0) intègrent cette technologie. Il s’agit d’un module fixe composé de plus de 40 000 buses réparties sur toute la tête d’impression qui projettent l’encre sur toute la largeur d’une feuille en une seule fois. Elle offre une qualité d’image homogène et permet de gagner en productivité. Et surtout, cette technologie est bien plus économique que le laser !

IBM : On touche là une préoccupation majeure des entreprises, pour qui la rationalisation des coûts en matière d’impression est déterminante. Quels sont les bénéfices des imprimantes HP PageWide pour les entreprises ?

P.C. : HP PageWide offre une productivité optimale (jusqu’à 75 ppm en haute qualité) et permet également de faire des économies significatives en réduisant le coût par page entre 15 % et 30 % suivant l’utilisation, par rapport à une technologie laser comparable. La couleur peut donc revenir par la grande porte dans les bureaux, et avec elle, une plus grande pertinence du message notamment dans le cadre d’opérations de communication et de marketing. Moins énergivore, plus silencieuse et plus propre que le laser, le fait que cette technologie n’émette pas de particules représente également une avancée importante en termes d’écoresponsabilité et de bien-être en entreprise. Par extension, il est tout à fait imaginable de repositionner le MFP au centre des open-spaces, afin de recréer du lien. Cela représente une brique essentielle de la transformation digitale des entreprises, et une expérience utilisateur optimisée.

IBM : Une couleur plus accessible, une technologie moins polluante et moins bruyante… Quels sont les autres avantages économiques ?

P.C. : Les imprimantes HP PageWide peuvent utiliser des cartouches de haute capacité, et concentrent moins de pièces d’usure qu’un équipement laser, réduisant de fait les opérations et les coûts de maintenance. Un avantage qui s’ajoute aux bénéfices de la technologie SDS (Smart Device Services) lancée il y a 2 ans. Il s’agit d’un système de maintenance prédictive qui analyse l’état du MFP en continu. C’est toute la santé nos équipements jet d’encre et laser qui est passée au crible, optimisant ainsi les tournées des revendeurs et des techniciens de maintenance. C’est un aspect très important du TCO (coût total de possession).

IBM : La technologie HP PageWide étant en soi une petite révolution, quelles sont les autres innovations embarquées sur la gamme jet d’encre d’HP aujourd’hui ?

P.C. : Les MFP HP PageWide profitent de l’intégralité des fonctionnalités qui existent dans le monde des MFP laser, à ceci près qu’ils sont plus économiques à l’usage. HP a fait entrer l’encre en entreprise, l’innovation sera incarnée par tout ce que l’on développe autour des aspects Services, Sécurité, Responsabilité environnementale et Solutions, ce qu’on appelle les « 4S » chez HP. On pourrait citer les technologies de cryptage autour de la sécurité, la technologie HP Sure Start qui permet de garantir l’intégrité du BIOS, l’apport de brevets Android depuis le rachat de la division impression de Samsung, ou encore, un nouveau scanner une passe, inspiré de la technologie des terminaux bancaires.

IBM : Qu’en est-il du déploiement HP PageWide aujourd’hui ?

P.C. : HP PageWide correspond aujourd’hui à 25 % de l’offre imprimantes et MFP HP. Nos clients plébiscitent cette technologie, d’autres restent à convaincre. Bruyant, encrassé, salissant, le jet d’encre tel que répandu dans les foyers n’a pas bonne réputation, et souffre encore d’une image « non professionnelle ». De ce fait, nous organisons un maximum de démonstrations chez nos clients finaux, afin de contrecarrer les freins et démontrer l’efficacité des imprimantes HP PageWide – qui équipent par ailleurs l’intégralité du parc d’impression du siège HP France à Meudon. Partant de là, ce qui est bon pour nous, est aussi bon pour nos clients !

ZOOM

LA TECHNOLOGIE HP PAGEWIDE, C’EST :

• Moins de pièces d’usure par rapport à la plupart des imprimantes laser.
• Des documents pérennes à séchage rapide, qui résistent à l’eau, aux bavures, à la décoloration et aux surligneurs.
• Un coût d’impression couleur par page faible.
• Les meilleures vitesses d’impression de leur catégorie (jusqu’à 75 ppm en mode bureautique).
• Une numérisation recto/verso ultra rapide et en une seule passe (MFP uniquement).
• Une technologie polyvalente.
• Une consommation d’énergie réduite par rapport aux imprimantes laser de même catégorie.

 

 Téléchargez cet article au format pdf

Article en lien