La crise sanitaire dissuade Xerox d’acquérir HP

©HP

Le constructeur d’imprimantes multifonctions et spécialiste du traitement documentaire, Xerox, a annoncé le 31 mars qu’il renonçait à racheter son concurrent HP. La pandémie de coronavirus aurait finalement découragé l’Américain à réaliser une telle opération qui avait pour ambition de résister au recul du marché de l’impression.

Le 2 mars, une OPA (Offre publique d’achat) avait été lancée avec une proposition de 35 milliards de dollars en liquidités et actions. Une offre que HP, dont le poids en bourse est trois fois plus important que son potentiel acquéreur, ne jugeait pas concluante. Enrique Lores, le PDG d’HP, avait déjà refusé trois fois les propositions de son concurrent depuis novembre 2019. Mais les ventes n’étant pas au beau fixe, la multinationale américaine n’avait pas coupé court à toutes les discussions. Face aux conséquences économiques de la crise sanitaire, Xerox a finalement décidé de consacrer son budget au maintien de sa propre activité et d’abandonner, pour le moment, ses ambitions envers HP. Les deux entreprises ayant une activité complémentaire, l’inventeur du photocopieur xérographique ne s’avoue toutefois pas vaincu et n’exclue pas de racheter le leader de la construction d’imprimantes à l’avenir.

Article en lien