La fédération EBEN et le S.I.N. main dans la main

Après plusieurs mois d’échange, la fédération EBEN et le Syndicat de l’Impression Numérique et des services graphiques (S.I.N.) ont annoncé leur fusion, qui prendra effet au 1er janvier 2019.

Ce rapprochement a été rendu publique par les présidents Loïc Mignotte (EBEN) et Thierry Forges (S.I.N.) lors du Symposium de l’Impression Numérique, rendez-vous annuel des professionnels de la communication et de l’impression numérique qui s’est déroulé mi-novembre. « L’objectif est de permettre aux adhérents du S.I.N. de profiter d’une qualité de supports, notamment communication et juridiques, bien supérieure, d’une part, et d’autre part, de bénéficier de synergies avec les autres membres de la fédération qui s’adressent aux mêmes clients », a détaillé Thierry Forges. A terme, la Fédération EBEN devrait mettre en place une nouvelle commission « Impression du numérique et services graphiques ».

En chiffres :

Le S.I.N. représente plus de 1500 entreprises réparties sur l’ensemble du territoire, 3500 salariés et 1,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

La fédération EBEN (qui regroupe les associations FNEBIM, SEBI, FFP, FEB et FICOME) représente plus de 10 000 entreprises, 120 000 salariés et 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires, sur le secteur de la distribution de produits et services pour l’environnement de travail.

Article en lien