La majorité des salariés satisfaits de leur expérience de télétravail en confinement

Avec 25% de salariés français en télétravail à temps plein pendant le confinement et sans grande préparation préalable, le bilan de cette expérience aurait pu être mitigé. Pourtant, d’après l’enquête Télétravail, entre théorie et pratique, de l’observatoire de la digitalisation par Saegus, près de 9 salariés sur 10 ont vécu cette période positivement. Ce succès s’appuie avant tout sur la performance des outils collaboratifs, selon les collaborateurs (87%). Ils ont permis de conserver de bonnes relations professionnelles même à distance. En tête des usages, la visioconférence (77%), très utile pour entretenir le contact visuel entre collègues. S’en suit le travail sur documents partagés (72%), le recours aux espaces de partagent en ligne (63%), le partage d’écran (62%) ou encore les diffusions d’évènements en direct (40%).

Le télétravail et ses limites

Si le lien a réussi à être maintenu grâce à ces logiciels, le manque de préparation a tout de même laissé quelques séquelles. Plus de la moitié des salariés estiment ainsi que les entreprises n’étaient pas suffisamment équipées pour le télétravail. De plus, le réseau internet apparaît comme perfectible : 32% des télétravailleurs le jugent insuffisant pour un travail de qualité. Un taux proche de 50% pour les populations rurales.

Un seul sujet met la quasi-totalité des salariés français d’accord : 89% sont convaincus que la pratique du télétravail est vouée à se développer. 86% d’entre eux le voient d’ailleurs comme un effet positif sur l’environnement. Malgré tout, pour 43% des télétravailleurs, des efforts restent encore à entreprendre sur la dissociation entre vie privée et vie professionnelle, le talon d’Achille de ce mode de travail.

Article en lien