L’aménagement des bureaux : un critère crucial pour les Français

Un sondage Toluna pour Interface révèle le caractère primordial d’un espace de bureau adapté aux nouvelles pratiques de travail, levier de performance, de créativité et de bien-être. Etat des lieux.

 

Pour 60 % des Français, l’aménagement de bureau est un vrai plus pour se sentir bien et être motivé, confirme un sondage Toluna pour Interface. A travers cette nouvelle étude, le spécialiste de la conception de sols design et modulaires révèle l’importance pour les entreprises de s’adapter aux nouvelles pratiques de travail, notamment en repensant totalement leurs locaux. Objectif : offrir un cadre de travail à même de stimuler la créativité, la motivation et le bien-être des salariés, via l’intégration d’espaces de repos, d’équipements ludiques ou de salles de réunion connectées par exemple. Pour 46 % des interrogés, un bon aménagement pourrait même faire pencher la balance s’ils devaient choisir entre deux emplois à périmètre de poste égal. Un critère qui arrive loin devant celui de la proximité bureau/domicile, plébiscité par 29 % des sondés.

Les salariés tentés par le flex office

Parmi les interrogés, une part importante semble toujours évoluer au sein de son propre espace, contre 35 % en espace ouvert type open-space. Seuls 7 % d’entre eux déclarent travailler en flex office, clean desk, open-space hyper connecté… environnements finalement encore peu répandus : alors que 43 % des sondés se disent tentés par ces aménagements (51 % chez les 18-34 ans), près de 30 % déclarent ne pas être sûrs de pouvoir s’y s’adapter. En revanche, 27 % des sondés qui disposent de ces aménagement se déclarent « totalement séduits » et « ne pourraient plus travailler autrement ».

Dans un contexte où le nouveau code du travail favorise le recours au télétravail, ils ne sont que 9 % à l’avoir mis en place au sein de leur entreprise. Sur la thématique des espaces dont ils aimeraient disposer en priorité, les Français citent dans le trio de tête la salle de repos/détente (34 %), la cafet’ (20 %) et l’accès à un espace vert (18 %). Viennent ensuite la salle de sport (13 %), la terrasse/balcon (8 %) et enfin l’espace de jeux (5 %).

Nature et luminosité

A savoir ce que pensent vraiment les Français de ces nouvelles tendances directement inspirés des start-ups, 37 % considèrent cette évolution nécessaire pour être en phase avec les nouveaux modes de travail plus flexibles, tandis que 36 % y voient des innovations qui participent au bien-être en entreprise. 26 % se montrent plus sceptiques, notamment sur le gain de productivité. Quant aux éléments favorables à un meilleur bien-être, la lumière naturelle est plébiscitée (83 %), devant l’espace (62 %), le calme (57 %), des éléments rappelant la nature (43 %) et la couleur (21 %). Pour 28 % d’entre eux, un bureau idéal prend les traits d’un loft industriel très lumineux ou un appartement cosy et chaleureux. 20 % imaginent un immeuble moderne en centre-ville, 19 % un hôtel particulier avec une cour arborée. Seulement 5 % restent toutefois séduits par un quartier d’affaires.

Article en lien