Le flex office remis en question

Réalisée par la nouvelle Chaire Workplace Management de l’Essec, l’enquête « Comment les futurs managers voient leurs espaces de travail ? » remet en doute certaines idées reçues.

« Elle révèle la manière dont les étudiants d’une grande école de management imaginent leur bureau de demain, à la sortie de l’école. Elle met surtout en évidence, cette année, le fait que le bureau non attitré (flex‐office et coworking) n’attire pas les faveurs des futurs managers, contrairement aux idées reçues », comme l’explique Ingrid Nappi‐Choulet, professeur‐chercheur à l’Essec et titulaire de la Chaire Workplace Management. En effet, le bureau classique individuel et fermé semble être de retour dans les préférences des étudiants (31 % le plébiscitent). Ils sont également 26 % à exprimer leur attrait pour un bureau fermé partagé. Les étudiants ayant répondu à l’enquête se sont par ailleurs montrés sensibles à l’impact du végétal au bureau puisqu’ils sont 83 % à accorder de l’importance à la végétalisation des bureaux (plantes vertes, compositions florales, murs végétalisés, etc.). Ils sont, de plus, 27 % à déclarer que le végétal sera un critère déterminant dans le choix de leur futur employeur.

 

Article en lien