Le marché du mobilier de bureau reprend en 2021

© Atbo – Pexels

Après avoir connu de lourdes pertes en 2020 en raison d’un contexte économique difficile, le marché français du mobilier de bureau renoue avec la croissance en 2021, d’après les analyses de Profideo pour l’Ameublement Français.

La chute du montant des dépenses dédiées à l’environnement de travail a indirectement eu de lourdes conséquences sur le marché français du mobilier de bureau. Près de 200 à 250 millions d’euros de chiffre d’affaires ont été détruits en 2020, soit une baisse de 20,2 % par rapport à 2019, selon les analyses de l’Ameublement français. Une baisse qui s’explique en partie par la pratique du télétravail et par la fermeture prolongée des usines au printemps 2020.

Ventilation des facturations (en k€ HT*) par type de mobilier en 2020 et évolution par rapport à 2019 © Profideo

Mis entre parenthèse l’année dernière, les projets d’aménagement ont toutefois repris, et même repensés avec plus d’ambitions. Les entreprises revoient aujourd’hui leur organisation du travail, et, avec elle, imaginent de nouveaux espaces de travail. Ces dernières en profitent donc pour revoir la configuration du poste de travail du salarié et réinvestissent dans du mobilier de bureau. L’Ameublement français confirme donc une reprise d’activité en 2021 – les chiffres du cabinet Profideo attestent que le marché rattrape 60 % des pertes de l’année 2020 – et anticipe qu’elle devrait se poursuivre en 2022. Les ventes de mobilier acoustiques et des assises, notamment ergonomiques, sont les moteurs de ce redémarrage en raison de leur résistance à la baisse pendant la période de pandémie. Avec l’évolution des modes de travail, il y a fort à parier que le mobilier modulable jouera ce rôle de pivot dans les nouveaux projets d’aménagement.

Article en lien