Les outils de collaboration ont la cote en entreprise

© Ehimetalor Akhere Unuabona – Unsplash

En deux ans, l’achat et l’utilisation des outils de collaboration a fait un bond dans les entreprises. Un phénomène, lié à l’hybridation du travail, que confirme une étude menée par Gartner.

Alors que 55% des salariés interrogés déclaraient utiliser des solutions de collaboration en 2019, ils sont désormais près de 80% à en bénéficier. Suite à la pandémie de Covid-19, le boom des nouveaux modes de travail comme le travail hybride, le flex office ou encore le remote (pour lequel le collaborateur travaille à distance d’où il veut et quand il veut) a poussé les entreprises à adopter des outils collaboratifs pour maintenir leur productivité.

L’évolution des technologies liées à la Digital Workplace 2019 -2021. Infographie traduite issue de l’étude de Gartner.

Même si le mail reste l’outil de collaboration préféré des Français (71%), selon une enquête de Lecko réalisée fin 2020, la visioconférence, les messageries instantanées, les applications de partage et de coédition de documents le rattrapent à vive allure. Le développement fulgurant de Zoom en est un probablement la meilleure illustration. Lorsqu’il s’agit de collaborer à distance, la réunion en vidéo est de plus en plus utilisée par les entreprises. Gartner prévoit même que, d’ici 2024, le nombre de réunions d’entreprise se déroulant en présentiel chutera de 60% à 25%.

Les acteurs du secteur innovent

La pandémie n’a pas seulement bousculé les usages des salariés, elle a aussi aiguisé l’appétit de différents acteurs. Issus du RSE (Réseau Social d’Entreprise), des communications unifiées, de la visioconférence, de la messagerie d’équipe et du travail collaboratif, ils sont nombreux à avoir complété leur offre pour couvrir l’écosystème informatique des entreprises. Zoom par exemple en s’associant à Yealink pour un téléphone-visiophone ou encore Cisco ayant refondu et étendu sa solution Webex. De leur côté, les deux poids lourds, Windows et Google, continuent de déployer leurs suites Microsoft 365 et Google Workspace. En 2020, en réponse à la crise sanitaire, ils avaient même frappé un grand coup en proposant gratuitement pendant six mois des fonctionnalités d’ordinaire payantes sur Teams et Hangouts Meet. Un geste pas anodin qui montre que ces outils deviennent indispensables.

 Alors que les acteurs du numérique anticipent l’organisation hybride du travail, l’enjeu, pour eux, est de s’assurer que chacun puisse disposer des mêmes ressources et outils pour collaborer, peu importe d’où ils travaillent. Les solutions et plateformes basées sur le cloud peuvent jouer ce rôle en intégrant des technologies qui virtualisent les tableaux blancs, qui mettent à disposition des fonctionnalités de messagerie instantanée, d’enregistrement et de transcription automatique.

Christopher Trueman, analyste chez Gartner.

Un signe que cette organisation hybride du travail semble se pérenniser : Gartner attend une croissance de 17,1 % sur le marché des logiciels de collaboration d’ici la fin de l’année. Pour Christopher Trueman, analyste chez Gartner, le cloud est probablement la clé de voute de l’évolution de ces nouvelles technologies. Les innovations associées aux progrès de l’intelligence artificielle peuvent ainsi bénéficier des mises à jour régulières des systèmes et aussitôt utilisables par les collaborateurs.

Article en lien