Lyreco dresse un bilan positif de sa politique GNV

En l’espace de 6 ans, le distributeur de produits et services pour l’environnement de travail a réduit de 17 % ses émissions globales grâce à sa transition énergétique.

 

 

Avec ses 55 000 colis livrés chaque jour, Lyreco a fait de sa transition énergétique une priorité sur le long terme. Depuis 2012, le chargeur a mis en place une politique de développement du GNV qui va dans le sens de ses engagements écologiques, mais qui cherche également à anticiper les normes de livraison de plus en plus drastiques en centre-ville notamment avec les mesures annoncées par la Maire de Paris interdisant la circulation des diesels à horizon 2020. Aujourd’hui, Lyreco fait le bilan de sa politique de livraison durable, exhortant l’ensemble du secteur à relever les défis des carburants écologiques. De son côté, pari réussi : entre 2011 et 2017, l’entreprise affiche une réduction de 17 % de ses émissions globales.

 

Le pari du transport vert

 

Dotée d’une flotte fonctionnant au gaz naturel, soit l’équivalent de 50 véhicules, la société a lancé en 2016 une initiative inédite avec l’ouverture de la première station GNV de Bourgogne, en partenariat avec les transporteurs Rave et TC-Transports, dans le but de contribuer au maillage du GNV en France. Si les stations se multiplient avec des acteurs comme Air Liquide ou Total Access, les transporteurs sont néanmoins confrontés à un manque de choix de véhicules capables de répondre aux besoins d’autonomie et de capacité de charge. Il est également difficile, rappelle Lyreco, de trouver des chauffeurs pour les tracteurs dont les réserves de gaz doivent être positionnées derrière la cabine, au détriment du confort. Pourtant, ajoute le distributeur, les avantages du GNV ne sont plus à démontrer : « ce carburant permet de réduire de 50 % les émissions d’oxyde d’azote et de 90 % les émissions de particules fines ; il est 30 % moins cher que le gasoil, dispose de performances comparables à l’essence ou au diesel et offre des moteurs plus silencieux. C’est une voie que nous sommes ravis d’avoir pris et sur laquelle nous continuerons d’avancer pour assurer des livraisons toujours plus responsables et écologiques ».

 

 

Article en lien