Mobilité, télétravail : leviers de productivité au travail

Plébiscite du travail à domicile, nuisances sonores pénalisantes au bureau, hausse de la mobilité… Jabra a décrypté les principales tendances de la productivité en entreprise, à échelle mondiale.

 

23

Chaque pays n’est pas égal en termes de productivité en entreprise, mais des tendances générales se dégagent. Jabra, spécialiste en solutions audio et de communications, a relevé les freins et leviers de productivité sur le lieu de travail auprès d’utilisateurs professionnels aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France. Enseignements principaux de l’étude : le travail à domicile est maintenant considéré comme la meilleure solution pour optimiser la productivité. En France notamment, il apparaît clairement comme la solution : en 2018, cinq fois plus d’employés qu’en 2015 perçoivent le travail à domicile comme la meilleure option. Plus d’un quart des actifs (26 %) considère que le télétravail est plus productif. Il est cependant intéressant de noter que seulement 4% le pratiquent alors que plus de la moitié en a la possibilité, révèle Jabra. Alors qu’ils avaient le vent en poupe il y a quelques années, l’année 2018 a par ailleurs été fatale aux bureaux nomades : seulement 7 % des entreprises proposent à présent ce type d’environnement. Parmi les constantes de ces trois dernières années, les « bureaux ouverts » demeurent l’aménagement le plus répandu (38 %). C’est pourquoi, note les analystes, il est essentiel de comprendre comment utiliser de façon optimale les bureaux en « open-space » tout en limitant les facteurs pénalisants.

Parmi eux, le bruit ! Les nuisances sonores continuent d’être considérées comme le principal obstacle à la productivité, les employés britanniques (38 %) et américains (35 %) étant toutefois moins nombreux en 2018 qu’en 2015 à le considérer comme un souci, à l’inverse de l’Europe Continentale, où les Allemands (54 %) et les Français (48 %) lui accordent une plus grande importance. La musique constitue une autre solution adoptée par les employés de bureau pour lutter contre le bruit. Selon Jabra, la musique crée à la fois une zone de concentration et fonctionne comme un outil pour se détendre et se ressourcer : « les entreprises doivent accepter que leurs salariés utilisent la musique pour réduire leur niveau de stress et travailler de manière plus productive ».

Sur un autre point, l’étude montre également que la main-d’œuvre a considérablement gagné en mobilité depuis 2015. Un plus grand nombre d’employés affirment en effet passer plus de temps hors de leur lieu de travail principal. En France, près du tiers d’une journée de travail (34 %) est en moyenne passée loin du bureau, que ce soit à l’occasion de déplacements (14 %) ou pour des rendez-vous client (8 %). Ces chiffres soulignent une mutation dans notre façon de travailler. À l’ère du numérique, les besoins d’interactions mobiles et d’échanges d’informations sont de plus en plus grands. Quant aux réunions, « celles-ci représentent une formidable plateforme pour partager des connaissances », note Jabra. « Il est toutefois inquiétant de constater qu’au cours des trois dernières années, celles-ci n’ont guère gagné en productivité ». En France, les employés considèrent le temps passé en discussions stériles (48 %), le manque de préparation (36 %) et le manque de suivi sur les décisions prises (34 %) comme les principaux obstacles à la productivité. Les réunions qui ne débutent pas à l’heure prévue en raison de problèmes techniques sont l’un des désagréments ayant connu la progression la plus rapide : + 325 % entre 2015 et 2018.

Article en lien