Info Buro Mag
IDENTIFIEZ-VOUS

Code personnel


> Code personnel oublié ?
Recherchez
Traduire cette page:
Imprimer

Bureaux alternatifs : une adhésion croissante
Monde - 10/01/2018

Aujourd'hui, près de 11 000 centres sont référencés dans le monde, en croissance de 13 %, selon les observations de CBRE, expert du conseil en immobilier d'entreprise. De nouveaux acteurs sont ainsi apparus sur la scène internationale, forts d'une proposition de nouveaux formats regroupés suivant 5 catégories, des traditionnels (bureaux privatifs équipés) aux espaces hybrides (combinant co-working, incubateurs, accélérateurs) ou encore les bureaux transformés en espaces alternatifs au sein même de l’entreprise.

 

Un argument pour les TPE et les indépendants

Selon les principaux enseignements de l'étude CBRE, les mutations technologiques constituent le facteur de motivation principal d'une majorité d'entreprises qui se tournent vers les espaces flexibles. Généralisation des outils de mobilité, besoin de connectivité et d'accessibilité permanent, développement d'applications sur le modèle des plateformes de réservation... les solutions technologiques agrègent désormais une demande forte en termes d'espaces de travail adaptés et diversifiés. Alternative au marché de l'immobilier « classique », cette offre est particulièrement plébiscitée par les indépendants, TPE et start-up, qui y voient l'opportunité de développer plus facilement des modes de travail collectifs, collaboratifs et socialement connectés. Pour les grands groupes, toutefois, « la difficulté de projeter dans ces espaces les notions de marque et d'identité » reste un frein, souligne l'étude, «  la qualité offerte par les bureaux alternatifs apparaissant insuffisante par rapport aux standards de confort, notamment en termes de bruit et de qualité du design ».

 

L'esprit « start-up » se propage

Si le taux d'engagements locatifs en la matière reste encore modeste (7 %), concède CBRE, le bureau alternatif constitue une véritable variable d'ajustement à la fluctuation des besoins des grands groupes, « vecteur de réduction des coûts et d’agilité dans la gestion des portefeuilles immobiliers, en particulier dans un contexte global d’allongement de la durée des engagements locatifs exigé par les investisseurs. Preuve d'intérêt : 41 % des répondants au dernier CBRE EMEA Occupier Survey[3] comptent avoir recours à ce type de solution dans les 3 ans à venir.

 

 


[Retour page préc.]






Cliquer pour agrandir l'image

Espaces de bureaux collaboratifs : une alternative croissante pour les grands groupes - Etude CBRE

Actualités | Bureautique/Informatique | Consommables/Accessoires | Courrier | Impression | Mobilier/Aménagement | Téléphonie | Evénements | Magazine
Mentions légales | Liens utiles | Contacts | ©Infoburomag.com est un site du groupe Pyc Edition www.pyc.fr