Info Buro Mag
IDENTIFIEZ-VOUS

Code personnel


> Code personnel oublié ?
Recherchez
Traduire cette page:
Imprimer

Les priorités des départements achats à la loupe
Monde - 11/01/2018

Réalisé cette fois en partenariat avec le Conseil national des achats, l’étude annuelle d’AgileBuyer revient sur différentes évolutions de la fonction. « Tout y est abordé », résume Marc Sauvage, président du Conseil National des Achats : « les priorités en termes de recherche de performance, le positionnement stratégique de la fonction, la sécurisation des achats, la gestion des relations fournisseurs, les achats responsables, etc. On découvrira notamment que, à l'aune de la reprise économique, les acheteurs vont probablement devoir travailler leur attractivité pour préserver et développer leur panel fournisseurs. Une sorte de reverse-compétition risque bien de s'instaurer... », pressent-il avant d’ajouter que « la fonction Achats a peu à peu démontré son rôle stratégique, passant d’une approche « adversariale » de réduction des prix à une logique de management de Coût Total d’Acquisition et d’apporteur d’innovations. Dans son édition 2018, l’étude s’intéresse plus particulièrement aux relations entre les acheteurs et les fournisseurs ». Olivier Wajnsztok, directeur associé d’AgileBuyer, explique de son côté qu’on observe effectivement « un changement dans la volonté de faire pression sur les coûts, pour (re)nouer des relations plus proches et soutenues avec les fournisseurs ».

Parmi les chiffres-clés à retenir :

• En 2018, 72% des personnes interrogées déclarent que la réduction des coûts est le premier objectif des directions des achats. Ce pourcentage est à son plus bas niveau depuis 2013, avec notamment une chute de près de 10 points par rapport à 2017. C’est aussi la première fois que ce pourcentage est en baisse, après cinq années d’augmentation.

 

• Seuls 4% des acheteurs interrogés indiquent bénéficier de bonus uniquement sur les gains Achats.

 

• Selon 70% des répondants, la continuité et la sécurisation des achats et des approvisionnements seront des préoccupations plus importantes en 2018 qu’en 2017. Un résultat tout à fait significatif et qui témoigne de la tension qui peut exister sur la chaîne d’approvisionnement.

 

• Près de 59% des répondants affirment que leur entreprise ou leur organisation a mis en place des actions pour vendre leurs besoins à certains de leurs fournisseurs et leur donner (encore) plus envie de travailler avec eux. Résultat : les acheteurs chouchoutent leurs prestataires stratégiques et veulent devenir le meilleur client de leurs fournisseurs.

 

• Près 46% des répondants, quel que soit le secteur, considèrent le « Made in France » dans leurs critères d’attribution du business. Parallèlement, les achats dans les pays à bas coûts semblent perdre du terrain. En effet, pour 67% des répondants, il ne s’agit pas d’un axe de travail (en hausse de 4 points par rapport à 2017).

 

• Près de 56% des répondants déclarent que la performance Achats de leur entreprise est évaluée en priorité à l’aune des économies réalisées, loin devant la contribution des achats au chiffre d’affaires (12%).

Pour retrouver l’étude dans son intégralité, rendez-vous sur le site www.agilebuyer.com


[Retour page préc.]







Actualités | Bureautique/Informatique | Consommables/Accessoires | Courrier | Impression | Mobilier/Aménagement | Téléphonie | Evénements | Magazine
Mentions légales | Liens utiles | Contacts | ©Infoburomag.com est un site du groupe Pyc Edition www.pyc.fr