Optimiser l’affichage dans les bureaux

Crédit photo : Tarifold

Malgré la dématérialisation croissante des processus, l’affichage continue de jouer un rôle clé dans les bureaux. Non seulement il permet aux entreprises de répondre à leurs obligations d’information mais il participe aussi à améliorer la communication. Depuis peu, il est également devenu incontournable dans la gestion de la sécurité sanitaire.

Horaires de travail, règlement intérieur, consignes de sécurité et incendie… Quelle que soit leur taille, les entreprises sont soumises à une obligation d’affichage dans leurs locaux (voir encadré). « L’affichage obligatoire doit être visible et lisible de tous. Il est souvent placé dans les zones de passage de l’entreprise comme l’espace de pause, le restaurant d’entreprise, le hall d’accueil ou encore devant les ascenseurs », explique Virginie Capart, business development manager chez Durable. Les entreprises doivent s’assurer que le document relayant l’information ne soit pas dégradé. Exit donc la feuille volante scotchée sur un mur. « Il est important d’opter pour un affichage esthétique et durable, notamment pour l’affichage de sécurité qui nécessite des solutions fiables », affirme Alain Veysset, directeur de Deflecto France. La couleur a également son importance en matière d’affichage des consignes de sécurité. « Nous proposons des cadres dotés de bandes de couleur rouge et blanche ou jaune et noir, qui permettent une bonne visibilité des documents », souligne Benjamin Baruteaud, directeur marketing de Tarifold.

Un outil de communication en interne

En dehors des obligations légales, l’affichage représente aussi un excellent outil de communication en interne. « Il est possible de diffuser des informations sur l’actualité, les projets, les réussites, les événements de l’entreprise, les comptes-rendus de CE, des photos de séminaires, les menus du jour ou encore de créer un mur à idée », énumère Virginie Capart. Alors que les entreprises dématérialisent un certain nombre de procédés, l’affichage physique permet de compléter les informations transmises par mail ou sur le site internet de l’entreprise. « La diffusion d’information via le digital est moins impactant. L’affichage physique permet de faire passer une information simple et ciblée à destination des salariés mais également des visiteurs, qui n’ont pas forcément accès aux informations diffusées par mail », analyse Alain Veysset. La mise en place de points de communication visuelle peut également contribuer à améliorer les relations entre les usagers du bureau. « Cela permet de favoriser les interactions et de créer du lien entre les salariés », confirme Benjamin Baruteaud. L’affichage peut également être employé dans le management visuel. Issue du lean management, cette méthode est souvent utilisée en entreprise pour gérer des projets et améliorer la performance des équipes. « Elle repose sur l’affichage d’informations comme des indicateurs (chiffre d’affaires, planning prévisionnel, ventes du jour, etc.) mis à jour régulièrement », explique Virginie Capart. Qu’il soit utilisé en communication interne ou pour mieux organiser les tâches, l’affichage doit être esthétique et repositionnable. « Il est important de pouvoir insérer et enlever facilement les documents dans la solution d’affichage », souligne Virginie Capart.

Image is not available

www.durable.fr

Le Plus : existe en différents formats, du A3 au A6.

Les cadres d’affichage Duraframe Magnetic s’aimantent sur des surfaces métalliques comme des tableaux blancs, des armoires ou encore des portes en métal. Son encadrement magnétique permet une actualisation simple et rapide de l’information.
Affichage magnétique

www.deflecto.com

Le Plus : il peut se positionner de façon verticale ou horizontale.

Le présentoir sur pied « Superior Image » permet une diffusion claire des documents grâce à
son design haut de gamme. De format A3, le cadre est doté de bords biseautés magnétiques.
Support sur pied
Image is not available
Image is not available

www.durable.fr

Le Plus : sa fermeture magnétique permet de changer rapidement le document.

Équipé de bandes auto-agrippantes, le cadre Duraframe Grip se fixe sur des surfaces textiles comme les tableaux d’affichage et les cloisons acoustiques en tissu
Cadre auto-agrippant

www.tarifold.com

Le Plus : également disponibles en version antimicrobienne.

Les pochettes d’affichage Kang Easy Clic de Tarifold offrent la possibilité de changer très rapidement de documents. Adhésives, elles se fixent sur toute surface et peuvent être repositionnées sans laisser de trace. Elles se referment grâce à une fermeture magnétique.
Image is not available
Pochette repositionnable

www.alba-creation.com

Le Plus : sa vitre est composée de plastique transparent anti-reflet.

Ce cadre en aluminium s’ouvre et referme en un seul clic. De format A4, ce cadre se fixe à un
mur par un système de vis et chevilles
Cadre mural en aluminium
Image is not available

www.durable.fr

Le Plus : il est équipé d’un porte-stylo.

Support pour noter
Le cadre d’affichage Duraframe Note offre la possibilité d’écrire directement sur le document à insérer. Grâce à son dos adhésif repositionnable, il se décolle et se recolle sur toutes surfaces lisses
et rigides. Il est disponible en format A4 et A5.
Image is not available
previous arrow
next arrow
Slider

Quelles solutions pour les espaces décloisonnés ?

Les offres de solutions d’affichage s’adaptent également aux différents environnements de travail notamment aux espaces décloisonnés comme les open space et les flex office. « Dans le cadre d’une organisation en flex office, il est d’autant plus important de mettre en place des points d’information afin de donner des instructions claires aux salariés qui changent régulièrement de postes de travail », estime Benjamin Baruteaud. Au niveau de l’affichage mural, les fournisseurs proposent des cadres pouvant être positionnés sur différents types de cloisons : vitrée, métallique ou encore en tissu. « Les supports d’information sur pied offrent des solutions mobiles et peuvent être utilisés dans des espaces décloisonnés comme dans les halls d’accueil ou les grands open spaces », indique par ailleurs Virginie Capart.

Crédit photo : Durable

La crise sanitaire bouscule les codes

La crise sanitaire a révélé un besoin inédit en solution d’affichage pour diffuser les consignes de sécurité. « À partir du mois de mai, nous avons observé une très forte demande sur nos produits d’affichage muraux et sur pied provenant du secteur de la fourniture de bureau. Nous avons même observé des ruptures de stocks sur certaines références », confie Alain Veysset. De son côté, Tarifold a perçu un fort engouement pour ses supports d’affichage composés de pochettes antimicrobiennes. « Ces produits étaient jusqu’à peu essentiellement utilisés dans des secteurs sensibles : médical et paramédical, industrie pharmaceutique, hôtellerie, etc. Mais depuis la crise sanitaire, nous observons une hausse de demande pour installer ce genre de produits dans les bureaux », constate Benjamin Baruteaud. Les professionnels de l’affichage ont également été fortement sollicités sur le marquage au sol. « Nous avons étendu notre gamme de marquage au sol et de pictogrammes de sécurité afin de répondre à la demande émanant des bureaux », informe Virginie Capart. De son côté, Benjamin Baruteand explique que « nous avons développé une nouvelle gamme de pictogrammes pour sol et mur avec des coloris adaptés à l’esthétisme des bureaux ». Le contexte pandémique a ainsi poussé les professionnels de l’affichage à étoffer leurs offres pour le secteur tertiaire.

Les obligations d’affichage des entreprises :
– Coordonnées de la médecine du travail
– Coordonnées des services de secours d’urgence
– Horaires collectifs de travail
– Document unique d’évaluation des risques professionnels
– Consignes de sécurité et incendie
– Interdiction de fumer et vapoter
– Panneaux syndicaux
Audrey Fréel

Article en lien