Sécurité des données : le papier aussi concerné !

Selon Rexel, spécialiste de la destruction de documents, 40 % des incidents liés à la sécurité des données concernent les documents papier.

Oubli, défaut de traitement, prise en charge partielle… aujourd’hui, beaucoup d’entreprises ne parviendraient pas à traiter de manière adéquate la sécurité des données papier, observe Rexel, spécialiste de la destruction de documents, qui souligne également que 40 % des incidents sont encore liés à ce domaine. « Les organisations ont tendance à oublier qu’ils comportent eux aussi des données personnelles, sensibles et confidentielles, qui relèvent toutes du RGPD ». « Ce non-respect du RGPD expose les personnes concernées à des risques de fraude ou de vol d’identité. Alors que les menaces numériques sont légitimement une priorité pour les organisations, ce serait une erreur de supposer que les risques liés à la sécurité des données papier ne sont pas pertinents » déclare Jérôme Guérin, Country Manager Acco Brands France.

Article en lien