Stockage des données : comment être plus écolo au bureau ?

À l’heure où le télétravail est plus pratiqué que jamais, disposer d’un espace de travail numérique et accessible à tout moment est essentiel. Messageries collaboratives, mails, Cloud… les données professionnelles stockées sur différents supports s’accumulent et consomment de plus en en plus d’énergie. L’Ademe, l’agence de la transition écologique, rappelle les gestes responsables à adopter sur son lieu de travail pour limiter l’impact environnemental du stockage numérique des données.

Stocker un maximum de données localement

Lors de chaque consultation de documents sur le Cloud de l’entreprise, il s’effectue des aller-retours d’informations entre l’utilisateur et le serveur. L’Ademe recommande, de ce fait, de ne stocker que le strict nécessaire sur le Cloud. Cela allégera les Data Centers et donc leur consommation électrique et protégera le salarié d’éventuelles tentatives de piratages.

Désynchroniser son smartphone

Pour garantir au collaborateur une accessibilité permanente à son espace de travail, ses données sont stockées sur plusieurs serveurs. Désactiver la synchronisation automatique de son smartphone permet donc d’économiser la consommation d’énergie due à la mise à jour régulière des données.

Article en lien