Supports de la dématérialisation, les imprimantes multifonctions continuent de convaincre les entreprises

©Toshiba

En 2019, les ventes d’imprimantes en France, pour les professionnels comme pour les particuliers, ont connu un léger ralentissement. Le Syndicat National des Entreprises de Solutions et Systèmes d’Information et d’Impression (SNESSII) révèle un recul du marché de -1,9% entre 2018 et 2019, soit 3,6 millions de matériels commercialisés l’année passée.

Le ventes de systèmes d’impression multifonctions, ou MFP, qui représentent 90% du marché, conservent une courbe relativement stable. Si les MFP format A4, principalement dédiées aux particuliers, ont vu leurs ventes baisser de 2,4% en un an, les multifonctions format A3, particulièrement prisées des entreprises, ont connu une belle progression de 10%. Le SNESSII analyse ce maintien des ventes par le succès des services professionnels proposés par les MFP aux entreprises. Les fonctionnalités de dématérialisation et de gestion documentaire développées par les constructeurs transforment les imprimantes multifonctions en éléments centraux du processus de numérisation des organisations. Toujours plus innovants et personnalisés, ces services facilitant le traitement des documents digitaux séduisent les entreprises en quête de simplicité. Preuve en est, les imprimantes à fonction unique constituent l’un des segments témoignant un important recul : elles affichent une baisse des ventes en volume de 7,5%sur un an.

Article en lien