Trophées Arseg : qui sont les gagnants de la 14e édition ?

La 14e édition des Trophées Arseg avait lieu le 22 novembre à Cannes, au Palais des Festivals. Une première ! Au programme : tapis rouge et remise des prix lors d’une cérémonie en grandes pompes. Découvrez le palmarès de ce grand cru…

Organisé par l’Arseg et Weyou, l’événement a réuni près de 1 000 professionnels du secteur. Plus de 55 candidats avaient proposé des dossiers. Un record pour cet événement. Après un grand oral, le jury avait noté chaque dossier et nommé 5 finalistes par catégorie. Le 22 au soir, le public a voté à son tour, la note des spectateurs comptant pour 40 % du résultat. De quoi chambouler le classement dans bon nombre de catégories !

Tout d’abord, dans la catégorie « bien-être », c’est Marc Dannaud qui s’est vu remettre le premier prix. Ce dernier a voulu aller au bout du concept de l’œuvre d’art comme bien commun de l’entreprise en réalisant des œuvres murales collectives avec des néophytes. En dépit du très court temps consacré, des œuvres murales collectives sont nées avec de véritables qualités plastiques et ont pu embellir des lieux de l’entreprise.

WeNow, solution connectée aux véhicules qui promet de réduire la consommation de carburant de 15 %, s’est quant à lui illustré dans la catégorie « smart building ». Grâce à un boitier connecté et une application mobile, il suit le gaspillage de carburant et coache le conducteur de manière ludique pour réduire sa consommation durablement. Bilan : moins de CO2 émis et une baisse du budget carburant de l’entreprise.

Dans la catégorie « services aux collaborateurs », c’est Bleu Vert Concepts pour son projet avec Thales et Elior qui a été récompensé. Fin 2017, Thales lançait une consultation pour la gestion des espaces de restauration de son site installé à Brest, comprenant un self-service et sa salle, une cafétéria, un club de direction et une brasserie. Bleu Vert Concepts remporte cette consultation avec Elior Entreprises. Le pôle restauration est aujourd’hui restructuré pour le confort des utilisateurs, les services sont digitalisés et la consommation énergétique optimisée par la même occasion.

Dans la catégorie « Meilleur environnement de travail », l’aménagement réalisé par Majorelle pour PWC à Lyon a remporté la majorité des suffrages. La transformation de l’environnement de travail de PwC répondait à une réflexion autour du bien-être des collaborateurs et des clients, pour favoriser les échanges, l’idéation et la créativité des différents métiers. Majorelle a ainsi adapté le concept Workplace Of the Future, avec des espaces de travail flexibles, résolument modernes, dans un bâtiment classé aux monuments historiques avec des contraintes architecturales à respecter.

Enfin, après avoir remis un prix à 5 espoirs de l’environnement de travail, issus de 5 écoles différentes (M. Venet ARAFDES / Mlle Solet BIOFORCE / M. Weis IRUP / M. Devard ISTIA / Mlle Verfay UPEM), l’heure était venue pour Fabienne Torrenti, DET de Carrefour, de céder son titre au DET de l’année 2018… Et c’est Emmanuel Deparis, responsable de la direction cadre de vie d’Axa France qui s’est vu remettre cette distinction.

Article en lien