Amazon Business dévoile trois nouvelles fonctionnalités

Amazon

Amazon Business, qui vient de fêter sa première année d’implantation en France, a dévoilé pour l’occasion trois nouvelles fonctionnalités. Le service B to B de la market place permet désormais à ses clients de créer des accès individuels aux salariés, de paramétrer les droits de validation de commandes et de personnaliser ses factures. Des évolutions pensées pour faciliter les achats non-stratégiques des entreprises, notamment ceux des sociétés du CAC 40, qui sont plus de 50% à utiliser le service.

Déléguer la fonction achat aux salariés

Première nouveauté, le géant du e-commerce propose désormais aux professionnels de déléguer la fonction achat aux salariés grâce à une authentification centralisée Sigle Sign On (SSO). Chaque collaborateur possède son identifiant et peut mettre les articles et les fournitures de bureaux dont il a besoin dans le panier de sa société.  Afin de respecter le budget dédié aux achats, un seuil de dépense par service peut être déterminé. Cette fonctionnalité n’impacte pas le niveau de sécurité de l’interface de l’entreprise, précise Amazon Business.

Des circuits de validation multi-niveaux

Jusqu’ici, l’administrateur du compte gardait, malgré tout, le pouvoir de valider la commande finale. Le temps d’approbation peut dorénavant être considérablement réduit grâce au paramétrage de différents niveaux de validation à périmètres d’autorités variables. De cette façon, si plusieurs personnes définies comme « approuveurs » confirment l’achat, le panier est validé. D’autre part, dans une logique de mobilité, il est désormais possible de confirmer les commandes directement sur son smartphone.

Générer plusieurs types de factures

Enfin, les évolutions d’Amazon Business permettent de configurer plusieurs modèles de factures au sein d’un même compte. Une fonctionnalité pratique si elles sont destinées à différentes équipes. Elles peuvent, en effet, être personnalisées avec un code projet ou un numéro de commande, ce qui simplifie par la même occasion, le traitement comptable et l’analyse des dépenses.

Article en lien