Amazon se lance dans le mobilier

Le géant du commerce en ligne, Amazon, ne néglige aucun secteur sur lequel il pourrait se diversifier. L’entreprise de Jeff Besos a annoncé à la mi-février, par communiqué, se lancer dans la vente de mobilier grâce à ses deux nouvelles marques : Movian et Alkove.

amazon-mobilier
©Amazon

Pour son marché européen, Amazon crée deux gammes de mobilier aux inspirations bien distinctes. La première, Alkove, est destinée « aux amateurs du mobilier haut de gamme ». Pièces sophistiquées et matériaux de qualité sont le fil rouge de cette collection qui compte tout ce qu’il faut pour créer un intérieur cosy : têtes de lits, commodes, tables basses, canapés etc… de tous coloris. La seconde, Movian, affiche un style scandinave et des prix plus accessibles, dont un certain nombre de bureaux entre 50 € et 100 €.

Particuliers ou professionnels : mêmes enseignes de mobilier

Si ces nouveautés sont destinées aux particuliers, il est de plus en plus fréquent que les entreprises souhaitant redécorer leurs bureaux se tournent vers des marques dédiées au grand public telles que Maisons du Monde, La Redoute ou encore Made. En se spécialisant dans le mobilier, Amazon fait donc autant d’ombre au commerce B to B qu’au B to C. D’ailleurs, l’Américain ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et souhaite que cela se sache : « la gamme s’enrichira par la suite de luminaires, d’accessoires de décoration et d’articles textiles », a-t-il précisé dans son communiqué.  

Le e-commerce du mobilier toujours en bonne santé

L’Institut de Prospective et d’Études de l’Ameublement (IPEA) confirme l’intuition du géant du web. Sur l’année 2018, la vente de meuble a vu son chiffre d’affaire reculer de 2,7% après trois années de hausse. La vente en ligne fait partie, avec l’espace cuisine, des seules progressions de l’année. Aujourd’hui, le e-commerce représente 14% des ventes de mobilier.

Article en lien