Anticafé déploie son concept dans les entreprises

La startup Anticafé, qui propose aux travailleurs nomades un lieu de coworking où l’on ne paie pas ses consommations mais le temps passé, a annoncé vouloir étendre son offre aux salariés nomades et envisage de s’implanter en 2020 au sein d’immeubles de bureaux.

Depuis 2013, le concept d’Anticafé a trouvé son public et totalise aujourd’hui 14 espaces situés dans les grandes villes (Paris, Lyon, Bordeaux, Strasbourg et Aix-en-Provence) et une vingtaine d’évènements professionnels accueillis chaque semaine. La formule proposée est simple : pour 5 euros une heure ou 24 euros la journée, les clients peuvent profiter d’un lieu de coworking et avoir accès illimité aux boissons, encas et services (wifi, imprimantes, paperboard, vidéo-projecteurs…). Profitant d’une levée de fonds d’un montant de 1,7 millions d’euros auprès de la plateforme de services immobiliers Nexity, Anticafé ambitionne de déployer ses offres aux entreprises. Deux projets sont à l’étude selon la jeune pousse :

  • La commercialisation d’une offre, prenant certainement la forme d’un abonnement, dédiée aux travailleurs nomades leur permettant d’accéder à tous les espaces Anticafé.
  • L’installation du concept au sein même des immeubles de bureaux. Les lieux seraient ouverts au public afin de « favoriser les synergies entre indépendants et salariés grâce au mix de clientèle ou dédié aux collaborateurs ». Une phase test est d’ailleurs prévue début 2020.

Article en lien