Covid-19 : Microsoft Teams compte 12 millions d’utilisateurs supplémentaires en une semaine

Face à la pandémie de coronavirus, les entreprises du monde entier se voient peu à peu contraintes d’imposer le télétravail à leurs salariés. Les premiers effets ne tardent pas à se montrer : il faut équiper ses équipes d’outils pour collaborer à distance afin d’impacter au moins la productivité. Entre le 11 et le 18 mars, l’outil de discussion à distance édité par Microsoft, Teams, est passé de 32 millions à 44 millions d’utilisateurs actifs quotidiens sur l’application à travers le monde. Vingt clients sont à l’origine de plus de 100 utilisateurs actifs contre 14 avant cette période.

Si l’éditeur s’était pourtant préparé à un recours massif de ses solutions, le logiciel Teams est tout de même tombé en panne le 16 mars, principalement en Europe. Soucis de serveurs, d’ajout d’invités sur l’application ou de messagerie… à la fin de la journée, les problèmes sur les fonctionnalités étaient résolus. Une situation à éviter à tout prix ces prochaines semaines sous peine de lourdement impacter les entreprises. En effet, en France, comme ailleurs, Office 365 de Microsoft (dont Teams est une application) se partage la majorité du marché de la collaboration professionnelle avec Google et sa G Suite.

Article en lien