La pandémie contraint Microsoft USA à reculer le retour aux bureaux de ces salariés

Juillet 2021. Pas avant. D’après le tout nouveau plan de réouverture post-Covid de Microsoft, envoyé aux salariés américains le 21 octobre dernier, Microsoft a fait le choix de repousser à plus de 9 mois la rentrée dans ces bureaux.

Sans surprise, au vu des chiffres du nombre de contamination qui repartent à la hausse dans de nombreux pays, dont les Etats-Unis, Microsoft vient d’annoncer le report de la réouverture de ces bureaux outre-Atlantique à juillet 2021. Selon un courriel interne en date du 21 octobre, l’équipe de direction de Microsoft a décidé d’ajuster à juillet la date la plus proche à laquelle les sites américains seront probablement en « phase 6 » au 6 juillet 2021. Une phase qui, selon les termes employés par l’un des vice-présidents exécutifs de Microsoft, Kurt Delbene, correspond au moment « où la Covid-19 ne sera plus un fardeau important pour un pays/une région et où la plupart des restrictions en matière de santé et de sécurité sur nos sites de travail seront supprimées ».

Un travail sur site qui reste néanmoins possible

Selon le message de Microsoft, le travail à domicile est toujours « fortement encouragé ». Pour autant, cela ne signifie pas que certains employés ne peuvent pas ou ne pourront pas reprendre le travail au bureau plus tôt. En fait, un certain nombre d’employés de Microsoft travaillent déjà, au moins à temps partiel, dans les bureaux de l’entreprise aux Etats-Unis, et ce, à condition de respecter les limites d’occupation et les exigences en matière de santé et de sécurité dans certaines zones.

Article en lien