Certains des logiciels de visioconférence les plus connus ne respecteraient pas le RGPD

Les logiciels de visioconférence professionnels respectent-ils la protection des données personnelles ? Alors que Zoom a essuyé de vives critiques désignant des failles importantes de sécurité dans son logiciel pendant le confinement, il se pourrait que ses concurrents ne soient pas irréprochables non plus en matière de protection des données. Le commissaire berlinois à la protection des données et à la liberté d’information a réalisé un bref examen de 17 logiciels de visioconférence en mode SaaS (Software as a Service). Il les a ensuite classé par couleur : vert pour ceux respectant le RGPD ( Règlement général sur la protection des données) en vigueur dans l’Union Européenne ; jaune pour ceux présentant quelques lacunes ; et rouge pour les logiciels qui nécessitent des ajustements substantiels avant toute utilisation professionnelle.

Résultat de l’expérience : certains des logiciels de visioconférence les plus connus, soit Google Meet, Cisco Webex, Microsoft Teams, Skype et Skype For Business ainsi que Zoom héritent de la couleur rouge et seraient donc non conformes aux textes de loi.

Article en lien