Les réunions inefficaces coûtent cher aux PME

3 300 euros par an et par employé, c’est la somme que perdraient les petites et moyennes entreprises à cause des réunions inefficaces, selon une étude menée par le fabricant japonais de solutions technologiques, Sharp.

L’enquête publiée le 20 mars met notamment en avant les outils utilisés et les espaces généralement peu adaptés. Une réunion est ainsi l’occasion de répondre à ses mails en retard pour 32% des salariés, tandis que 15% préfèrent rédiger leur To-Do list. Les générations Y et Z considèrent ce moment comme l’occasion idéale pour envoyer des messages à leurs amis (42%), surveiller leurs réseaux sociaux (29%), ou bien passer des commandes en ligne (8%).

Une même structure pour tous les sujets  

Quelles sont les raisons de ce manque d’intérêt ? Trois principales justifications sont avancées par la majorité des collaborateurs. Environ 83% regrettent que toutes les réunions adoptent la même structure quel que soit le sujet, 71% désapprouvent leur côté trop formel et 66% déplorent des salles inadaptées.

Article en lien